Les résultats des importations de vins en Chine en 2017 sont tombés : 17.8 milliards de RMB ! Une augmentation des importations de 18% sur l’année.
Les données publiées récemment par les douanes chinoises montrent que de janvier à décembre 2017, la Chine a importé pour un total de 746 millions de litres de vin, une augmentation de 16.88% par rapport à 2016, avec un volume d’importation total de 2,789 milliards de US$ (17.8 milliards de RMB) soit environ une augmentation de 17.96%.

Total du volume et de la valeur des importations de vin en Chine entre 2012 et 2017



Année

Volume total des importations de vin en Chine (en litre)

Valeur totale des importations de vin en Chine (en US dollars)

Prix moyen par litre (en US dollars)

2012

394 455 181

1 581 611 815

4

2013

376 841 194

1 555 638 547

4.13

2014

383 844 943

1 516 492 538

3.95

2015

553 573 891

2 031 670 743

3.67

2016

638 103 984

2 364 242 164

3.71

2017

745 828 891

2 788 828 540

3.74


En raison du développement rapide de l’importation des vins en Chine de 2010 à 2012, le volume total des vins importés en 2012 a atteint un pic relativement élevé. En 2013, le marché du vin en Chine est entré dans une période d’ajustement profond avec une légère diminution du volume total des vins importés. En 2014, le marché du vin en Chine a commencé à se redresser et en 2017, pour la 3ème année consécutive, le volume total des vins importés a de nouveau augmenté.  

Détails des volumes et valeurs des vins importés en Chine entre janvier et décembre 2017


 

Volume des importations de janvier à décembre (en litre)

Augmentation d’une année sur l’autre

Valeur des importations de janvier à décembre (en US dollars)

Augmentation d’une année sur l’autre

Bouteille de vin

552 150 530

14.6%

2 554 672 316

16.38%

Vin en vrac

180 573 280

25.52%

158 889 553

40.81%

Vins pétillants

13 105 081

4.56%

75 266 671

33.02%

Total

745 828 891

16.87%

2 788 828 540

17.95%


En 2017, les importations de vins en Chine ont connu une croissance positive à la fois en termes de quantité et de valeur, comme les importations de vins en bouteilles qui ne cessent de croître depuis 2016, les vins en vrac qui ont connu une forte augmentation et les vins pétillants une légère hausse.
Les vins en bouteille
La France reste le 1er pays importateur de bouteilles de vins en 2017 avec un volume total de 220 millions de litres et une augmentation de 14% par rapport à 2016 et une part de marché de 39.5%. L’Australie se place en deuxième position avec la plus forte croissance d’importations du fait de son accord de libre-échange avec la Chine signé récemment. De plus, les tarifs des vins australiens vont continuer à baisser en 2018 du fait d’une réduction des taxes de 2.8%, l’exonération de taxes prévue en 2019 ne devrait qu’être encore plus bénéfique pour l’importation des vins australiens en Chine.
Le Chili et l’Italie ont connu également une croissance assez importante de leurs importations de vins. Ce serait dû notamment au fait que les consommateurs chinois s’y connaissent de plus en plus en vins et ne recherchent plus seulement des vins d’entrée de gamme ou connus mais des vins bonne qualité avec un bon rapport qualité/prix.
En 2017, le Géorgie est passée de la 12ème à la 9ème place. Son volume d’importation était le plus élevé parmi le 10 premiers pays importateurs de bouteilles de vins, atteignant 45.38%. L’entrée en vigueur de l’ALE entre la Chine et la Géorgie et l’exonération de taxe pour les vins géorgiens importés en Chine a donc eu un impact réel sur le volume des importations au 2ème semestre 2017.
Si l’on se penche sur le prix des vins en bouteilles, les vins australiens enregistrent une hausse significative de 25.79%. Même si la France s’est classée en première position des importations de vins en bouteille, le prix moyen par litre était de 4.84 US$ pour la France contre 6.45 US$ pour l’Australie.
En outre, le prix le plus élevés des vins importés dans les 10 premiers pays importateurs est néo-zélandais avec un prix moyen de 10.68 US$/litre alors que le prix le plus bas est espagnol avec 2.21 US$/litre.
>Les vins en vrac
Comparé à 2016, l’import de vins en vrac espagnol a dépassé le Chili et l’Australie et est arrivé à la première place avec un volume d’importation de 63.34 millions de litres, une augmentation stupéfiante de 200%.
Avant cela, le Chili avait toujours été le premier pays importateur de vins en vrac en Chine mais ces importations ont baissé en 2017 à l’avantage des importations de vins en bouteilles qui plaisent au chinois de par leur bon rapport qualité/prix.

 

 

Classement des 10 premiers pays importateurs de vins en vrac en volume en 2017



Rang en 2017

Pays

Volume (en litre)

Evolution d’une
année sur l’autre

Rang en 2016

1

Espagne

633 47 733

200.38%

3

2

Chili

56 061 757

-34.7%

1

3

Australie

37 446 624

51.1%

2

4

France

11 296 197

200.52%

6

5

Afrique du Sud

7 959 770

28.34%

4

6

Portugal

1 494 578

100.97%

8

7

Italie

1 360 871

100.53%

7

8

Etats-Unis

1 091 545

-68.97%

5

9

Moldavie

155 959

10

Macédoine du Sud

119 702


Il est important de noter qu’en 2017, les principaux pays importateurs de vins en vrac comme l’Espagne, la France, le Portugal et l’Italie, ont tous augmenté leur croissance de plus de 100%. Inversement, les importations de vins en vrac en provenance des Etats-Unis ont considérablement baissé, alors que la Moldavie et la Macédoine sont devenus les gagnants inattendus de 2017 dans l’importation de vins en vrac. La Moldavie est l’un des premiers pays à avoir brassé du vin avec une culture de la vinification vieille de plus de 5000 ans.
Les principales zones commerciales de vin en Chine
Quantitativement parlant, le classement des 10 premières régions commerciales en Chine de vins en bouteilles en 2017 est presque équivalent à celui de 2016. En 2017, Shanghai continue d’occuper la première place dans le commerce des vins en bouteille en volume, représentant environ 150 millions de litres soit une hausse de 15% et comptant pour près de 27% du marché total. La plupart de ces régions se situent sur la côte et sont des villes économiquement développées.

 

 

Classement des 10 premières zones d’échange d’alcool en bouteille en valeur (US dollars)



Rang en 2017

Régions

Valeur
(en US dollars)

Prix moyen
(par litre)

1

Guangdong

909 853 086

6.43

2

Shanghai

735 502 743

4.89

3

Zhejiang

189 110 773

3.42

4

Fujian

136 303 778

2.59

5

Pékin

136 111 400

4.4

6

Tianjin

124 658 606

3.84

7

Shandong

111 634 254

3.24

8

Jiangsu

79 743 077

3.15

9

Liaoning

34 988 245

6.81

10

Sichuan

20 136 615

4.12


En termes de volume, le commerce du vin en bouteille se concentre principalement dans le Guangdong avec un prix moyen par bouteille plus élevé qu’à Shanghai, le Guangdong étant la province la plus riche de Chine. On observe ainsi une moyenne de 6.4 US$/litre dans le Guangdong contre 4.9 US$/litre à Shanghai. Concernant le prix moyen par litre, le moins élevé se trouve dans le Fujian avec seulement 2.59 US$/litre, à l’inverse le plus cher est dans le Liaoning, avec 6.81 US$/litre.
Concernant le commerce des vins en vrac, le Shandong reste la province en tête depuis ces deux dernières années. En 2017, le volume total commercialisé était de 128 millions de litres, une hausse de 36.8% par rapport à 2016 et qui représente environ 71%  du volume total des vins en vrac. La plupart des vins en vrac importés dans le Shandong le sont pour permettre de finaliser les opérations d’embouteillage, le Shandong étant la principale zone de production et de brassage de vin en Chine. Parmi les 10 premières régions commerciales, le volume du vin en vrac dans le Guangdong, à Shanghai et dans le Xinjiang a diminué respectivement de 33.8%, 46.5% et de 41.9% comparé à 2016. Cela montre une tendance des consommateurs pour des produits plus haut de gamme.

Source : Rapport des douanes chinoises sur l’importation d’alcool en Chine en 2017